Aides pour financer votre projet

Aides travaux isolation : Vous souhaitez réaliser des travaux d’isolation,

d’aménagement ou de rénovation de vos combles et/ou remplacer vos fenêtres et porte fenêtres afin d’améliorer la résistance énergétique dans votre logement ?


Les aides travaux isolation : Plusieurs aides existent pour vous aider à financer votre investissement

Est-il possible de cumuler différentes aides financières ?
Oui vous pouvez en effet cumuler plusieurs aides pour financer l’amélioration de la résistance énergétique de votre logement de type, aménagement, isolation de combles, remplacement de fenêtres et porte fenêtres.


Cumul possible du crédit d’impôt et de la TVA à taux réduit

Que vous soyez propriétaire occupant ou locataire, si vous réalisez des travaux d’isolation thermique de vos combles, de remplacement de fenêtres et porte fenêtres, d’aménagement, de rénovation, d’installation d’un chauffage ou d’un chauffe-eau solaires, d’installation d’une pompe à chaleur, vous pouvez cumuler le crédit d’impôt et la TVA à taux réduit (5,5 %).
De même, pour produire votre électricité avec l’énergie éolienne ou hydraulique, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt, d’une TVA à 5,5 % et d’aides supplémentaires si vous n’êtes pas raccordés au réseau.
En copropriété, l’amélioration du système de chauffage vous permet également de bénéficier d’un crédit d’impôt et d’une TVA à 5,5 %.
Cumul possible du crédit d’impôt et aides des collectivités territoriales :
Pour certains travaux (isolation, remplacement de fenêtres et porte fenêtres et équipements utilisant les énergies renouvelables) et dans la plupart des régions, départements ou communes accordent des aides.
Vous pouvez, sur les mêmes travaux, bénéficier également du crédit d’impôt. Il sera calculé sur les dépenses liées à ces travaux après déduction des aides reçues de votre collectivité territoriale.

 

Cumul possible du crédit d’impôt et de l’éco-prêt à taux zéro

Depuis le 1er janvier 2014, vous pouvez cumuler l’éco-prêt à taux zéro si le montant des revenus de l’année n-2 du foyer fiscal n’excède pas 25 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée, 35 000 € pour un couple soumis à imposition commune et 7 500 € supplémentaires par personne à charge, pour les offres de prêt émises en 2014 *.
Cumul possible du crédit d’impôt, de l’éco-prêt à taux zéro et de la prime sur les rénovations de type énergétique de 1350 euros

 

Cumul possible du crédit d’impôt et des aides de l’Anah

Les aides de l’Anah ( site de l’Anah )
L’Anah ( Agence national de l’habitat ) est un établissement public d’État créé en 1971. Elle a pour mission de mettre en œuvre la politique nationale de développement et d’amélioration du parc de logements privés existants.
Pour atteindre cet objectif, elle encourage la réalisation de travaux en accordant des aides aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs de logements locatifs et aux copropriétaires.
En 2010, l’Anah a adopté un nouveau régime d’aides, qui a connu des améliorations significatives en 2013, pour la mise en œuvre d’une action plus ambitieuse en matière de lutte contre la précarité énergétique.
l’Anah vous permet de réaliser des travaux de rénovation thermique pour :
bien vous chauffer et gagner en confort,
diminuer le montant de vos factures.

L’aide financiére "Habiter mieux" c’est :

une aide de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) représentant 35 ou 50 % du montant total des travaux ;
une aide forfaitaire d’un montant minimum de 3 000 € au titre des "investissements d’avenir" ;
une aide complémentaire qui peut éventuellement vous être accordée par votre conseil général, votre communauté de communes ou votre mairie... dans ce cas, l’aide Habiter Mieux est augmentée du même montant, dans la limite de 500 €, soit 3 500 € au total.

aides travaux d' isolation

 

 

les primes de rénovation dite énergétique

Avec la prime rénovation type énergétique, l’Etat vous soutient. Cette prime est réservée aux ménages qui réalisent des travaux de rénovation énergétique lourde, c’est-à-dire un bouquet d’au moins deux actions efficaces de rénovation énergétique, dans leur résidence principale.
Son montant est forfaitaire, égal à 1 350 €. Ses conditions d’attribution sont notamment fonction de votre niveau de revenu, du nombre de personnes occupant le logement et des travaux réalisés.
Le "simulateur Prime rénovation énergie" vous permet de savoir si vous êtes susceptible d’être éligible à cette aide
Attention, ces informations sont données à titre indicatives, vérifiez votre éligibilité auprès des organismes distributeurs.
Dans tous les cas, vérifiez bien les conditions pour bénéficier de chacune des aides avant de vous lancer.